1er Freelance Track pour talent.io

Le Freelance Track, c’est le nouveau format d’événement imaginé par talent.io pour accompagner les développeurs freelance. Un programme complet pour répondre à toutes les questions qu’ils peuvent se poser : Quel statut choisir ? Quel contrat d’assurance ? Quelles charges déduire ? Comment trouver des clients ? …

 
 

NOTRE ACCOMPAGNEMENT

talent.io souhaitait s’appuyer sur une vidéo rétrospective pour pouvoir communiquer largement sur cet événement, et capitaliser sur le succès attendu. Objectif : une vidéo dynamique, destinée aux réseaux sociaux, qui renforce la légitimité de talent.io sur les thèmes abordés, et qui donne envie d’assister aux prochains événements similaires.

Pour un rendu qui capte l’attention de l’internaute, et qui ancre l’événement dans la modernité, nous avons proposé un tournage multi-caméras très qualitatif, ayant recours à une large palette de notre machinerie audiovisuelle.

Au-delà d’un rendu image séduisant, la commande était aussi celle d’une vidéo porteuse de sens. Nous avons choisi de nous appuyer sur des interviews ciblées, qui permettent de comprendre en quelques mots le contexte de l’événement, et d’en apprendre davantage sur les grands thèmes abordés pendant cette journée. Ces interviews très synthétiques permettaient de construire un format non seulement court (2’30’’), mais aussi très rythmé, grâce aux nombreux changements de locuteurs.

 
Tournage Talent io.jpg
 

LE CLIENT

talent.io se veut “la solution la plus simple pour les développeurs en recherche de leur prochain job dans une entreprise innovante”.

talent.io permet aux développeurs de créer leur profil en 2 minutes en important leur profil LinkedIn, sans avoir besoin d’un CV ni d’une lettre de motivation. talent.io revisite le process de recrutement. Ces sont les entreprises qui postulent pour les développeurs, et ces derniers qui choisissent avec laquelle ils acceptent d’engager la discussion.

talent.io opère à Paris, Lyon, Lille, Londres et Berlin, et aide plus de 100 000 développeurs et 3000 entreprises tech à se rencontrer, notamment Deezer, BlaBlaCar, Parrot et N26.

Jérôme Moizan